Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La grande aventurière Bernadette Lavilliers chante une chanson à son pote Dieudo... Toute la chaleur du Brésil de Sao Etienne est là... Par la Terrible Mérée Drante...


 

Paroles :
Tu perds  le sommeil,
Tu fumes et tu veilles,
T'es tout énervé,

T'es comme un artiste,
Perdu sur la piste,
D'un cirque fermé,

Ce rayon de lune,
Sur le sol allume,
Un rond de gaieté,

Qu'importe la scène,
Vivre est une chaîne,
Le rire est sa clef,

Dieudo,
Faut pas craquer,
Dieudo,
Faut rigoler,
Je sais, pour se marrer, là,
Il faut, un truc qui bouge, un truc pour danser...

Tout le gang était là,
Ceux de l'UEJF, de la LICRA,
Les copains de Harlem,
Les défenseurs de potes et de kippas
Ceux qui vivent dans le 16ième
Avec des pianos blancs dans les villas
Tous ceux qui ne rient pas,
Sérieux comme des bourgeois à l'opéra
La voilà...

Ref :
 C'est une copine,
 De Cukierman,
 Elle rapine, elle condamne,
 Coup de procès, de haut en bas,
 Qui te lamine, c'est la Shoah !

C'est une cousine américaine,
Qui vit prés de Jérusalem,
Comme elle s'est protégée des lois,
Elle te fait perdre, c'est la Shoah...

Une sauce mélo,
de « j'ai beaucoup souffert, le plus c'est moi ! »
Une sauce, mais toi !
Tu dis que c'est pas vrai, et ça va pas
Une sauce mêlée,
De religion sacrée et d'ananas,
Une sauce minée,
Qui pique tes billets si t'y crois pas,
La Shoah...

Ref

Tag(s) : #PARODIES